Le réseau de chaleur urbain : une opportunité de décarbonation

Le réseau de chaleur, de par sa mixité énergétique composée à 82 % ENR&R est un outil intéressant dans un projet de décarbonation.

A l’automne 2021, plusieurs entreprises nous ont communiqué leur intérêt pour un éventuel raccordement au réseau de chaleur urbain de la ville de Lons-le-Saunier.

Les avantages

Le réseau de chaleur urbain de la ville de Lons-le-Saunier se compose à 82,34% d’énergies renouvelables et de récupération (ENR&R). A ce titre, il constitue un outil intéressant dans un objectif de réduction des émissions de CO2, d’augmentation du mix énergétique, mais également d’indépendance énergétique.

Une réunion entre la ville de Lons-le-Saunier, la SOCCRAM (délégataire du réseau) et ALons’ZI s’est déroulé le 25 février dernier afin de discuter :

  • des possibilités de raccordement de nouvelles entreprises ;
  • de l’extension du réseau

Une étude potentiel en cours

Une première étude de potentiel doit être menée par la SOCCRAM au cours du mois d’avril. Cette étude sera ensuite présentée et discutée avec l’ensemble des parties prenantes et des entreprises intéressées par un raccordement lors d’une réunion publique prévue au mois de mai. 

Le recueil des données

Afin de débuter cette étude de potentiel et les premiers dimensionnements, les entreprises intéressées par le sujet sont invitées à me transmettre un certain nombre d’informations techniques via le formulaire ci-après.

Accédez au formulaire de recueil des données

Vos données resteront confidentielles (clause de confidentialité) et ne sont pas engageantes !

Pour en savoir plus sur le réseau de chaleur urbain de la ville de Lons-le-Saunier, vous pouvez consulter le document de présentation réalisé par la SOCCRAM.

Présentation du réseau de chaleur urbain